Se porter garant d’un futur locataire : quelles conditions ?

Se porter garant d’un futur locataire : quelles conditions ?

Les conditions pour se porter garant : qui, pourquoi, comment ?

Les garants ne sont pas faits que pour les « mauvais » dossiers locatifs. Ils peuvent être la cerise sur le gâteau qui fera la différence. Mais qui peut se porter garant ?

Il est des cas où la garantie de loyer exigée à la signature du bail ne suffit pas à rassurer le bailleur. Non-résident suisse, petits revenus ou employé fraîchement embauché se voient généralement dans l’obligation d’avoir en plus un garant. Êtes-vous dans l’un des cas de figure où un garant est fortement recommandé ? Qui peut se porter garant pour vous ? Quelles conditions le garant doit-il remplir pour être éligible ? À quoi s’engage-t-il en le faisant ? Gerofinance | Régie du Rhône se prête au jeu des questions-réponses pour éclairer votre lanterne.

Dois-je m’attendre à ce que le bailleur exige un garant en plus de la garantie financière ?

Nous pouvons distinguer quatre cas où l’apport d’un garant est le plus souvent requis :

  • Le montant de vos revenus mensuels est inférieur à trois fois le montant du loyer.
  • Fraîchement embauché, vous êtes en période d’essai.
  • Vous déménagez depuis l’étranger.
  • Votre extrait OP (office des poursuites) n’est pas vierge.


Un garant pour une location, qu’est-ce c’est ?

Il s’agit d’une personne physique ou morale, inscrite au bail et qui y porte sa signature, qui est codébiteur solidaire en cas de défaillance du locataire. Il n’habite pas dans les lieux, mais le bailleur peut se retourner contre lui si le locataire ne paie pas ses loyers ou endommage le logement.

Remarque : Il n’est pas possible d’avoir un garant pour les logements subventionnés.

Quelles conditions le garant doit-il remplir pour être accepté ?

  • Le garant doit être domicilié en Suisse.
  • Dans les meilleurs des cas, le revenu du garant sera inclus dans le calcul de la solvabilité du candidat à la location. Mais le plus souvent, il doit remplir les mêmes conditions de revenus que le locataire.
  • Le garant doit fournir les mêmes justificatifs que le locataire : pièce d’identité, bulletins de salaire, contrat de travail, extrait OP, etc.
  • Il doit signer le bail mais ne pas habiter sur place.



Alors, avec ou sans garant ?
Même si vous n’êtes pas résident temporaire en Suisse ou jeune employé mal payé, vous pouvez trouver avantage à joindre un garant à votre dossier locatif. Votre demande n’en sera que plus rassurante pour le bailleur.
Si en tant que garant potentiel, et donc résidant en Suisse, vous vous posez encore mille et une questions sur vos engagements, n’hésitez pas à questionner un de nos agents Gerofinance | Régie du Rhône !